Jour 24: Pardonner son ennemi

Proverbes 24 : 29 Ne dis pas: Je lui ferai comme il m’a fait, Je rendrai à chacun selon ses œuvres

“C’est lui qui m’a blessé en premier Seigneur. Vois ma peine et comment il me traite. Fais quelque chose s’il te plait”. Lorsque nous faisons ce genre de prière à Dieu sur notre ennemi alors nous empêchons Dieu d’agir. En réalité, lorsque nous prions de cette manière, en nous rendant victimes, nous en voulons à celui qui nous a blessé. Autrement dit nous sommes rancuniers. La définition de Larousse est : Qui n’oublie pas les offenses ou les injustices subies. Autrement dit nous n’avons pas pardonnés à notre ennemi et nous aimerions bien que Dieu “punisse” notre ennemi. Mais en réalité, Dieu n’agira pas car Il serait obligé de punir le responsable et le rancunier. Au contraire il faut pardonner à cet ennemi.

Pardonner son ennemi et devenir la monnaie de son salut

Quels ont été les mots d’Etienne lorsque les hommes lui ôtaient la vie à coup de pierres? Des mots de haines? Au contraire il priait pour eux et demandait à Dieu de les pardonner. Nous avons vu ICI que le pardon est un attribut de Dieu. Et qu’en tant que tel c’est seulement grâce à l’Esprit de Dieu que nous pouvons pardonner.

Etienne était rempli de Dieu. Saul non. Ce dernier servait un Dieu par religion et pensait faire du bon travail en assassinant ceux qui servaient Jésus. Saul devait dire avec fierté : “Tu vois Seigneur, je fais bien Ta volonté”. Mais Etienne avait compris qu’il était un instrument utilisé par Dieu. Lorsque Saul et les autres hommes ont tué Etienne, c’est à Dieu qu’ils faisaient le procès. Il en est de même lorsque nous sommes persécutés à cause de ce que nous sommes, de nos convictions, de nos différences. Lorsque nous faisons les choses comme Dieu veut que nous les faisons. Si nous sommes persécutés mais que nous réagissons selon l’Esprit de Dieu alors ce sera le procès de Dieu.

Etienne était donc cet instrument de Dieu. Il se laissait utiliser par Lui. A tel point qu’il est devenu une monnaie d’échange pour Saul. Etienne était prêt à rejoindre Jésus. il était certain de son salut. Et Il a échangé sa vie pour apporter le salut à Saul. Et nous savons ce qu’il est devenu ensuite. De persécuteur, il est devenu persécuté. Il a annoncé la parole de Dieu au péril de sa vie. Par ailleurs, il a écrit la majorité du Nouveau Testament. Quel homme !

Mais il aura fallu un Etienne. Etienne était la monnaie d’échange de Paul.

Certains d’entre nous vivons des situations atroces. Mais nous pouvons être l’Etienne de quelqu’un. Notre attitude peut renverser la situation. On ne peut pas haïr une personne qui aime, pardonne et prie. Soyons cette personne.


Si tu souhaites acheter le cahier d’étude c’est ICI

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier