Jour 20 : Aimer son ennemi

Luc 6 : 35 Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants

Nous allons voir dans cette troisième partie comment prier avec notre ennemi, le nourrir, lui pardonner. Nous y arriverons seulement avec Dieu. En effet, sans l’amour de Dieu nous en serions incapables. Les ennemis de notre vie et même de ce monde sont aimés de Dieu. De notre collègue de travail qui nous harcèle au pire dictateur sanguinaire. Tous, nous sommes aimés de Dieu et de la même façon. Dieu ne fait pas de favoritisme. Devons-nous les haïr ? Non, mais comment réussir à aimer nos ennemis?

Comment aimer notre ennemi

Tu ne peux pas ! Tout le monde est capable d’aimer quelqu’un qui est notre ami ou de notre famille. Cela ne demande pas de crucifier notre chair. Nous le faisons sans effort. C’est ce que déclare Jésus dans le chapitre 6 de Luc. Même les méchants aiment ceux qui les aiment. En revanche, aimer son ennemi demande de laisser Dieu prendre le contrôle. De cette façon, ce n’est plus notre volonté, ou nos désirs qui commandent nos sentiments c’est Dieu. Laisse faire Dieu. Il te montrera comment prier pour eux, les aimer, leur pardonner. L’amour est un attribut de Dieu. Si tu es rempli du Saint Esprit alors tu es aussi rempli de l’amour de Dieu. Laisse Lui la place. Qu’Il passe par dessus tes pensées, ta vision de l’amour.

Aimer son ennemi selon l’amour de Dieu nous demande de nous délester de notre colère, de notre haine, de fausses excuses ou de notre culpabilité. Et il nous arrive certaines fois d’y rester accroché. C’est ce que nous sommes. Oui mais ce n’est pas ce que Dieu veut que nous soyons. Il veut que nous soyons libres et plus esclaves. Et pour cela, nous devons lui donner les liens négatifs et charnels qui nous unissent à ces personnes. Il les remplacera pas Son amour et Son pardon.

L’amour engendre de l’amour

A partir de Luc 6 : 32, Jésus déclare que le méchant aime celui qui l’aime. Ainsi, aime ton ennemi, et il t’aimera en retour. On ne peut haïr quelqu’un qui nous aime.

Il est a noter qu’aimer son ennemi est un processus qui peut être rapide ou prendre du temps. De plus, il ne s’agit pas de rester avec la personne qui nous fait souffrir jusqu’à ce qu’on se mette à l’aimer. Surtout s’il s’agit de violences physiques. Ça ne fonctionne pas comme ça. Il s’agit d’un travail dans la prière. Le but est d’être capable de penser à cette personne en ayant l’amour selon Dieu. Cet amour qui est différent du désir. De cette façon, notre regard envers cette personne va changer et elle va le voir. Notre attitude devenue bienveillante va changer son attitude.

De plus, nous nous sentirons libre. La raison est que nous serons libérés de l’emprise de cette personne sur nous. Mais aussi libérés de l’emprise de nos pensées, de notre attitude. Et nous serons prêts à pardonner, à prier avec notre ennemi et même prendre soin de lui. Ces étapes sont d’ailleurs complémentaires à l’amour et à la guérison spirituelle.


Si tu souhaites acheter le cahier d’étude c’est ICI

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier