Jour 22: Je respecte mon ennemi

Proverbes 24:17 Ne te réjouis pas de la chute de ton ennemi, Et que ton cœur ne soit pas dans l’allégresse quand il chancelle

Dieu nous demande de respecter notre ennemi. Réfléchis aux personnes que tu peux qualifier d’ennemi parce qu’elles cherchent à te nuire. Il ne s’agit pas simplement d’une personne qui te contredit mais de quelqu’un qui te veut du mal. Dans la Bible de nombreux passages parlent de nos ennemis. Dans certains cas, c’étaient des histoires terribles où il était question de vie et de mort. De nos jours, dans certains pays cette persécution physique est encore là.

Pourtant, Dieu bénit celui qui respecte son prochain. Nous allons le voir au travers de David qui a respecter Saül son ennemi juré. Mais nous allons aussi étudier comment à son tour David fut ennemi et persécuteur. Que ses erreurs nous servent d’exemple

David martyr de Saül

David ne voulait pas toucher Saül car il avait été l’oint de l’Éternel. En effet, Saül avait été choisi par Dieu pour être le roi d’Israël et par la même occasion roi de David. Il n’était pas dans la nature de David de vouloir prendre la place du roi. Au contraire, il avait un profond respect pour l’homme que Son Dieu avait choisi. Mais malheureusement, suite à sa désobéissance, Saül doit céder sa place de roi à David. Ce jeune garçon avait été choisi par Dieu pour être le nouveau roi d’Israël. Au début de leur relation, Saül aimait David. Il était en premier lieu son porteur d’arme. Ensuite, lorsqu’il a vaincu Goliath, Saül le positionne à la tête de son armée. Mais après cela, le cœur de Saül changea. D’ami, David devient son ennemi. Et tandis que le cœur de Saül se remplissait de haine, de jalousie, le cœur de David garda un profond respect pour celui qui était devenu son ennemi.

La raison est qu’il ne voulait par aller à l’encontre de Dieu et détester celui que Dieu avait un jour choisit. C’était Dieu qui avait positionné Saül en tant que roi. De ce fait, ce n’était pas à David de forcer les choses pour avoir sa place. Mais au contraire, il savait que Dieu Lui-même lui donnerait la couronne au moment que Lui choisirait. Alors en attendant, David garda le bonne attitude. Il n’a ni calomnié, ni harcelé, ou tué son ennemi mais il a cherché à le respecter.

Quand David devient l’ennemi

Mais un jour, ce David si juste est lui aussi devenu l’ennemi de quelqu’un. Il est devenu l’ennemi d’Urie, mari de Bath-Shéba. Nous connaissons cette histoire où David couche avec Bath-Schéba qui par la suite tombe enceinte. Pour cacher leur péché, David entre alors dans une spirale de manigances. Dans un premier temps, il manipule Urie pour qu’il rentre de guerre et couche avec sa femme afin que la paternité d’Urie paraisse évidente.

Mais voilà, Urie se veut droit et ne veut pas dormir chez lui tandis que ses hommes combattent. Le pauvre homme ne comprend même pas que ce roi qu’il cherche à respecter et qui se tient devant lui est son pire ennemi. On peut alors remarquer le contraste saisissant entre la manigance de David qui va jusqu’à enivrer le pauvre homme et la solidité morale d’Urie.
Son premier plan étant un échec, David va alors plus loin et imagine un autre plan qui a pour issue la mort d’Urie au combat. C’est Urie lui-même qui porte la lettre de sa mise à mort jusqu’à son commandant sans se douter une seule minute de ce qu’elle contenait.

Finalement Urie mourut mais pas seul. Avec lui d’autres hommes tombèrent car le plan ne se déroula pas comme prévu. Puis ce fut au tour de l’enfant que portait Bath-Schéba. Par la suite, David va perdre son image de roi incorruptible. Il a ouvert une brèche et le péché est entré dans sa famille. Ses fils vont dériver, pécher et s’entre tuer.

Ne soyons pas l’ennemi de quelqu’un

Que les erreurs de David nous servent d’exemple. Ne devenons pas ennemi de quelqu’un car les conséquences sont terribles. Il est vrai que d’un côté, Dieu pardonna David. Mais de l’autre côté, David a beaucoup perdu par la suite. Car, comme on pouvait s’y attendre, les fils de David complotèrent, partirent en guerre, se tuèrent. Même si Dieu pardonne les péchés, les conséquences néfastes, elles, restent et peuvent mettre beaucoup d’années avant d’être réglées.

David a cru qu’Urie était son ennemi car il était l’époux de Bath-Schéba et il convoitait celle-ci mais c’était sa chair la vraie et seule ennemie. David n’a pas cherché à respecter son “ennemi” comme il l’avait fait auparavant avec Saül. Au lieu d’assumer, il l’a tué.

Ne nous trompons pas de cible. Gardons en tête que Dieu nous demande d’aimer et de respecter ceux que nous aimons, mais aussi ceux qui nous agacent, ceux qui nous jugent, ceux qui disent du mal, et même ceux qui nous persécutent.


Si tu souhaites acheter le cahier d’étude c’est ICI

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier